University governance
©

©British Council Morocco

Plusieurs universités publiques à travers la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA) fonctionnent selon un système centralisé qui fait partie de la bureaucratie de l’état et qui ne reconnait pas la gouvernance de l’université.

Nous rassemblons des leaders dans l’éducation et des leaders d’universités pour discuter des challenges de l’éducation mondiale tels que la gouvernance de l’université, la garantie d’une qualité et le contrôle de l’évaluation.

Ces discussions visent à:

  • améliorer la qualité et la durabilité de l’enseignement supérieur
  • améliorer  notre connaissance à travers la collaboration et la réforme d’agendas
  • développer des relations de confiance à long terme entre les particuliers et entre le Royaume Uni et le Maroc. 
  • Partager les meilleurs pratiques dans la révision des procédures,  les stratégies, le financement de l’enseignement supérieur et la garantie de la qualité dans les procédures.

Développer les capacités du personnel académique

Le British Council au Maroc organise des ateliers de développement des capacités du personnel académique qui sera impliqué dans l’évaluation des facultés et des universités dans le cadre du programme de l’agence nationale marocaine de l’évaluation. Les participants discuteront de stratégies et acquerront des compétences pratiques pour devenir des meilleurs orateurs.

Conférence régionale sur l’enseignement supérieur

Comment rendre le fonctionnement des institutions supérieures de l’enseignement efficaces alors que leurs leaders expérimentent et innovent sans le micromanagement ? C’était le thème principal de la conférence régionale sur l’enseignement supérieur "Mise au point du modèle: de la gestion à la gouvernance de l’université". La conférence a eu lieu le 4 et 5 février 2014 à Rabat. Elle a été organisée par le British Council au Maroc en partenariat avec le ministère marocain de l’Enseignement supérieur, de la Recherche Scientifique et la Formation des Cadres, l’ISESCO et la Banque africaine de développement.

C’est la troisième conférence sur l’enseignement supérieur au Maroc ; elle fait partie d’une série de conférences régionales. Ces séries encouragent les pays participants à revoir les procédures de réforme de leur enseignement supérieur et améliorer l’employabilité des diplômés.

M. Lahcen Daoudi, le Ministre marocain  de l’Enseignement supérieur, de la Recherche Scientifique  et de  la Formation des Cadres, confirme  que "l’université marocaine doit contribuer aux réseaux régionaux et internationaux des universités pour se développer et améliorer la gouvernance adéquate pour adopter une approche adaptée à la conjoncture économique internationale".