Le Projet Kafaat Liljamia, lancé en Août 2017, a été initié par le British Council et l'Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID). Il est soutenu par les fonds de l'Union  Européenne, dans le cadre de son Programme d'Appui à la Formation Professionnelle pour le développement du capital humain au Maroc. Le projet est également soutenu par le Département de la Formation Professionnelle (DFP) marocain.

Période
Le projet est mis en œuvre sur sa période 2017-2020 sur 2 régions pilotes: la région de Tanger – Tetouan – Al Hoceima et la région Oriental.

Objectif
Le projet a pour principal objectif d'appuyer le développement d'un modèle de gouvernance du système de formation professionnelle régional axé sur le marché du travail.

Le modèle de gouvernance régional envisagé doit permettre de mieux en prendre en compte une double aspiration : celle de la population jeune, désireuse de s'intégrer dans la vie active, et celle du secteur économique en recherche d'une main d'œuvre qualifiée et adaptée à ses besoins pour assurer un développement pérenne.

A ce titre, sa mise en œuvre comprend deux axes principaux:

·         l'appui à la coordination entre acteurs locaux de la formation professionnelle, à la fois du secteur public et du secteur privé, permettant de mieux répondre aux attentes du marché du travail, en proposant à l'échelle locale une offre de formation professionnelle  de qualité et adaptée,

·         l'octroi d'un appui financier sous forme de subvention à des projets pilotes, visant à former et intégrer des groupes de personnes éloignées de l'emploi.

Le projet s'appuie sur le processus de régionalisation en cours, en renforçant les capacités des acteurs et œuvrant au développement de leur collaboration au niveau régional mais aussi inter-régional. Il s'agit ainsi d'accompagner l'application des textes réglementaires approuvés dans le cadre de la régionalisation de la Formation.

Concrètement, à partir de Groupes de Travail Régionaux – GTR (sur un modèle rénové de ceux initiés par le projet GEMM de l'ETF en 2014), seront organisés:

  • un programme de conférences visant à la présentation d'expériences internationales,
  •  des sessions de renforcement des capacités des membres des GTR,
  • des ateliers pour la collecte et l'échange d'information visant à la publication de données brutes et prospectives sur la demande et l'offre de Formation Professionnelle  à l'échelle régionale,
  •  des ateliers visant à la appuyer l’élaboration d’un plan régional pour la formation professionnelle,
  •  des voyages d'étude et d'échange à l'international (UK, Espagne),…

 En parallèle et de façon complémentaire, un programme de subvention viendra soutenir des initiatives locales visant à assurer l'inclusion des groupes éloignés de l'emploi, en partenariat avec les GTR.