En Septembre 2014, Anou et le British Council ont lancé la première édition de leur collaboration intitulée Common Thread. L'objectif du programme de Common Thread était de créer un échange  d'idées et d'expériences entre les leaders de l'artisanat de la communauté Anou et les designers britanniques.

Au cours de ce programme, les artisans marocains ont hébergé Sabrina Kraus-Lopez ,designer britannique qui a animé un atelier d’introduction au design avec plusieurs artisans leaders de la communauté Anou. L'atelier visait à favoriser l’inspiration et la création de nouveaux designs à travers les histoires personnelles et la culture des artisans. Les idées et les designs produits ont été utilisés par Sabrina et les artisans pour créer la collection de Common Thread qui a été exposé au London Design Festival visité par plus de 25 000 visiteurs.

 A la fin du programme, les artisans de Anou se sont rendus à Londres pour visiter de nombreux musées, galeries, studios de design et  autres événements qui faisaient partie du London Design Festival. L'expérience a permis aux artisans de prendre conscience du fait que le design a une valeur et ainsi transformer la façon dont ils perçoivent le design et leur profession d'artisan.

Le British Council a le plaisir d'annoncer les résidents du Common Thread  de cette année qui ont été sélectionnés suite à un appel à candidatures à la fois au Royaume-Uni et au Maroc. Les résidences se dérouleront sur une période de trois semaines en Août où les trois résidents Britanniques et trois résidents Marocains vont vivre dans les montagnes du Haut Atlas avec des artisans faisant partie de la plate-forme marocaine de l'e-commerce de Anou. Les résidents et les artisans vont animer des ateliers et partager leurs pratiques les uns avec les autres.

L'objectif principal des résidences de Common Thread est de rassembler un large éventail de créations du Royaume-Uni et du Maroc et de partager et échanger les processus créatifs ainsi que les questions clés que la communauté artisanale au Maroc a développé suite au programme Common Thread de l'an dernier. Cette expérience vise à:

• Organiser une réunion et rencontre des designers du Royaume-Uni et du Maroc afin de favoriser l'échange des compétences, des connaissances et des idées et d'explorer la relation entre l'artisanat et le design contemporain dans ces deux pays;

• Permettre aux participants des différents milieux de vivre une expérience sur le terrain afin de découvrir les industries des uns et des autres et les diverses approches adoptées;

• Exposer les participants aux différentes approches du processus créatif ;

• Permettre aux participants de partager les aspects de leur culture et de comprendre comment elle influe sur leur travail;

• Répondre aux questions qui ont été soulevées par la communauté Anou lors du programme de Common Thread de l'année dernière tels que : Quelles sont les composantes du design, comment un design peut être protégé et quel est le rôle du patrimoine culturel et de l'artisanat dans le design contemporain;

• Fournir aux designers l’occasion de pratiquer et apprendre la technique artisanale de l'artisanat.

Les résidents vont se réunir le 10 Août 2015 dans la vallée Ait Bougemez. Pendant la première semaine des résidences, les participants animeront des ateliers autour des questions relatives au design proposé par les artisans d’Anou dans l'appel d’offres. Ils examineront la constitution du design, les nouveaux outils et processus du design et la différence entre l’inspiration et l’imitation, comment le design peut être protégé et le rôle de l'artisanat et du patrimoine culturel dans le design contemporain. Les résidents seront ensuite travailler avec les artisans pendant plus de deux semaines pour développer de nouveaux travaux soit côte à côte ou en collaboration.

Pour plus d'informations sur la résidence de l'année dernière, visitez cette page.

Une partie de cette riche expérience a été photographiée et filmée par Simon Mills, disponible ici.

 

Les résidents Britanniques

Rebecca Hoyes

Rebecca Hoyes est designer de motif de la surface et consultante établie des couleurs spécialisée dans le domaine du textile. Avec plus de 20 ans dans l'industrie, elle crée des designs qui reflètent sa curiosité pour les matériaux et les processus à travers une fusion des techniques traditionnelles et contemporaines de l’artisanat.

L’approche réfléchie en design de Rebecca lui a permis de visiter le monde entier et de collaborer avec les artisans, les designers et les détaillants et créer des collections et des dessins qui mettent en valeur la tangibilité des matériaux et les plus dernières innovations de l'artisanat.

Collaborer avec des personnes ne faisant pas partie du domaine de Rebecca est une grande source d'inspiration pour elle, en ayant la conviction que la collaboration ouvre la porte à l'alchimie matérielle. Rebecca adopte une approche pratique et elle est impliquée dans l'ensemble du parcours de la création d'un projet.

S’interrogeant sur les méthodes traditionnelles qui peuvent être réinventées pour l'esthétique actuelle, Rebecca repousse les limites de la pratique conventionnelle, le mélange de la haute technologie et la faible technicité pour écrire le prochain chapitre de l'artisanat matériel.

Parallèlement à sa pratique du design, Rebecca est professeur associé au Central Saint Martins, l'Université des Arts de Londres. Pour plus d'information sur Rebecca Hoyes, visitez cette page

 Marine Thébault

Originaire de la Bretagne en France, Marine est diplômée de l'ECV (Ecole de Communication Visuelle - Nantes, France) où elle a obtenu une maîtrise en design graphique et communication en Juin 2009.

Dans le cadre de son cursus, elle a accumulé une expérience dans plusieurs différentes agences de communication et de publication à Paris tels que Flammarion et LDesign. Elle a également étudié pendant six mois la communication à Cornwall à l’université de Falmouth. Elle a ensuite entrepris une deuxième maîtrise en design graphique à l'ERG (Ecole d'art supérieur) à Bruxelles (Belgique) et a obtenu son diplôme en Juin 2010.

Après ses études, Marine a travaillé à New York en Tsang Seymour Design Studio, puis a déménagé à Londres pour travailler en Freelance mais elle a aussi travaillé à temps plein dans les agences de design graphique et de start-ups telles que Dalani Home & Living (Architecture d'intérieur/ Design Graphique ) , HushHush ( Branding / Direction Artistique) . Elle a récemment travaillé pour ESI MEDIA, (Evening Standard, The Independent , London Live).

Anna Whetstone  

Anna Whetstone est née à Londres et a grandi dans la campagne du sud du Devon. Elle a continué à étudier la conception des produits à la Central St Martins où elle a obtenu son diplôme en 2006. Avec une fascination de longue date pour la lumière et de son impact sur les humains, Anna a axé ses études dans ce domaine et a continué à travailler auprès du designer d'éclairage de renommée mondiale Bruce Munro. Dans son rôle de designer senior, elle a travaillé sur un certain nombre de commissions pour des lustres sur mesure et des installations d'éclairage dans le Etats-Unis, Europe, Afrique et Asie.

Inspirée par son expérience professionnelle en étroite collaboration avec les artisans basés au Royaume-Uni pour développer des composants personnalisés dans une gamme de matériaux naturels, Anna revient à Devon à la fin de 2014 et travaille actuellement auprès des artisans locaux pour créer un éclairage sur mesure pour les espaces intérieurs et extérieurs.

Un profond respect pour la valeur de la main et une conscience aiguë de la culture, la tradition et la compétence instillé en chaque objet fabriqué à la main a conduit à un ethos de studio basé fermement sur la collaboration et l'échange. Les designs de de Anna se focalisent sur le potentiel de combiner la fascination humaine innée avec la lumière avec des techniques et matériaux traditionnels pour créer des pièces qui reflètent le savoir-faire exceptionnel et la production durable.

 

Les résidents Marocains

Bouchra Boudoua

Bouchra Boudoua est designer et artiste marocaine basée entre Marrakech et Casablanca. Son travail est profondément enraciné dans ses observations quotidiennes de sa vie au Maroc ainsi que son histoire personnelle toujours grandissant entre les deux cultures. Etant éduquée dans une école américaine et ayant vécu la majeure partie de sa vie au Maroc, Bouchra ne se limite pas à un style ou à une culture. Elle cherche toujours à prendre le meilleur des deux mondes pour créer de beaux dessins.

Bouchra a reçu sa licence dans la conception spatiale du prestigieux Central Saint Martins College of Art and Design à Londres. Elle a commencé sa carrière avec une expérience professionnelle à Londres au sein de l'industrie du style au Royaume-Uni et Elle Decoration UK and Wallpaper* Magazine. A son retour au Maroc, Bouchra a déménagé à Marrakech où elle a travaillé pour Lup31, une agence de produit et design d'intérieur. Son expérience dans la conception des gravures sur mesure à Marrakech, le suivi des projets résidentiels et la création de concepts pour la scénographie d'un événement lui a donné l'occasion d'explorer une variété de domaines du design.

Aujourd'hui, son amour pour le modèle, la couleur et l'art de «mélange et l'assortiment l’on amené à créer sa propre série d'accessoires de maison et des estampes. La collection puise son inspiration dans la culture marocaine dynamique pour créer de beaux produits et modèles fabriqués à la main pour la maison. De vieilles portes de la ferronnerie toujours importanteS sur les fenêtres, les marchés locaux, de vieux planchers, tapis berbères, les modèles tout autour d'elle l'inspirent pour faire ce qu'elle aime le plus: créer.

Soukaina Aziz El Idrissi 

Soukaina Aziz El Idrissi est diplômée du Central Saint Martin's College of Art and Design en 2010  et a obtenu sa Licence avec mention en Textile Design spécialisée dans le tissu. En 2014, elle a obtenu son Master en Design, Artisanat et Entrepreneuriat de l'Université de Northumbria. Elle a pour les six dernières années mis au point sa pratique créative en tant que designer de surface du matériau en travaillant uniquement avec des matières plastiques. Ce matériau est dérivé de déchets non recyclables à l'échelle industrielle. Tout au long du processus de recherche et de création, une gamme de matières plastiques est collectée et éventuellement manipulée de diverses manières offrant souvent des résultats inattendus.

Le thème du plastique est primordiale pour la pratique étant donné que c'est un élément conceptuel du design global. La compréhension du cycle de vie du plastique, de son utilisation dans les ménages jusqu’à à sa disposition dans les junk-verges, a fourni beaucoup de perspicacité dans les utilisations possibles du plastique dans un monde plus respectueux de l'environnement. Le travail de Soukaina explore le cycle de vie du plastique tout en convertissant simultanément les déchets dans des panneaux plus esthétiques. Le processus de mise à vélo des plastiques usagés est autant une partie de l'art que le résultat final, ce qui rend l'activité intégrante du concept.

 Parallèlement à sa pratique de création, Soukaina travaille également en symbiose avec une usine de recyclage de plastique basée à BirJdid. Elle engage la communauté immédiate et environnante à participer au processus de recyclage. Cela se fait par la tenue d'ateliers de sensibilisation encourageant la communauté à trier leurs déchets en plastique avant de les éliminer.

Hasna Lahmini 

Hasna Lahmini est une designer graphique marocaine indépendante, graveur, relieur et photographe. L'expérimentation de processus numériques et analogiques joue un grand rôle dans son travail.

Hasna est  derrière la fabrication et la création AFUS: une venture socio-culturelle des produits faits à la main à travers lesquels elle tisse le design, l'art et l'artisanat donnant ainsi un nouveau souffle et une nouvelle vie à la culture marocaine, maghrébine et arabe. La première collection AFUS tournait autour de l'expérimentation de la sérigraphie, la reliure, lettres arabes et de la typographie. Elle travaille actuellement sur une nouvelle collection comportant des conceptions et motif pour le textile en utilisant des techniques de sérigraphie et de gravure sur bois

Son approche de l'artisanat est exploratoire et enracinée dans son contexte de design graphique par laquelle elle aspire à contester les idées préconçues de l'artisanat local et à développer des conceptions contemporaines.

Profils des artisans de Anou

Rabha Akkaoui

L'histoire de Rabha, comme elle nous la raconte, commence après son divorce d’un mari riche, issu d'une famille de notables dans son village. Rabha a été si fortement critiquée par sa communauté pour son divorce qu'elle a décidé de se cacher chez sa mère et passer son temps à tisser. Pendant les années passées chez sa mère, Rabha a affiné ses techniques de tissage et est devenue l'une des meilleurs tisserands de son village. Sa forte réputation lui a permis, enfin, de sortir de chez sa mère et réintégrer sa communauté. Plusieurs années plus tard, en 2009, elle a fondé la coopérative Chorouk afin de donner à toutes les femmes de son village l'espoir pour un avenir meilleur, quelles que soient les difficultés qu'elles peuvent rencontrer. Le nom de Chorouk tombe bien: il signifie la lumière qui vient après l'obscurité. Bien qu’elle n’ait pas terminé ses études primaires, Rabha est devenue la force motrice derrière le succès de sa coopérative et de Anou.

Mustapha Chaouai

Mustapha est orfèvre dans la petite ville de Oued Ifrane où il répare tous les produits en métal que les habitants peuvent lui apporter: des portes jusqu’aux essieux. Cela peut sembler étrange qu’un orfèvre fonde une coopérative féminine de tissage, mais c'est exactement ce que Mustapha a fait en fondant l'Association Nahda. Mustapha, comme on apprend rapidement après l'avoir rencontré, est une exception au Maroc. Quand il était plus jeune, il était toujours près de sa mère et grand-mère alors qu'elles tissaient. Rien que par l’observation, il a acquis des compétences dans un métier réservé aux femmes. Par la suite, Mustapha a su qu’il pourrait contribuer à créer des débouchés pour sa femme et toutes les femmes de Oued Ifrane. Aujourd'hui, on peut le trouver dans sa tenue de forgeron à l'Association Nahda en train d’apprendre aux femmes à tisser les nouveaux designs de l'association.

Kenza Oulaghda

Kenza est tisserand, organisatrice communautaire, et ardent défenseur de l’artisanat de son village. Ainsi, il n'est pas surprenant qu'en 2008, Kenza a fondé l'Association Tithrite, une association communautaire axée sur la préservation des traditions de tissage et la promotion du développement de son village. Avant 2008, Kenza était frustrée à l’idée de voir que de plus en plus de femmes abandonnaient le tissage - un travail significatif – à cause des intermédiaires qui mettaient ​​les prix qu’ils voulaient sur leurs tapis. En tant que tel, elle a réuni un groupe de femmes dans son village pour travailler ensemble et fixer les prix qu'elles voulaient pour leurs tapis. Aujourd'hui l'association est devenue un groupe de tissage dynamique à fort impact sur le village.  A chaque tapis vendu, près de 50% du prix est mis de côté pour le fonds du village. Cet argent est consacré aux cours d'alphabétisation aux tisserands ainsi qu’à de nombreux projets de santé qu'elles mettent en œuvre dans le village.

Brahim El Mansouri

Brahim vit et travaille dans le village de Agouti, qui se trouve dans la vallée d’Ait Bougmez dans les montagnes du Haut Atlas. Brahim a été agriculteur depuis son enfance et tend plusieurs vergers de pommiers dans les champs entourant son village. En 1998, il a rejoint un groupe de sculpteurs sur bois, dont les ancêtres ont construit les fameuses portes traditionnelles en bois et les verrous qui ont fait la renommée de Ait Bougmez au Maroc. En 2006, Brahim et les sculpteurs ont fondé Ighrem, une association à but non lucratif œuvrant au niveau de Agouti afin d’encourager le tourisme et favoriser le développement du village. Deux ans plus tard, Brahim et les sculpteurs ont commencé à travailler avec Dan Driscoll, volontaire de l'US Peace Corps pour aider à former tous les sculpteurs à vendre leurs œuvres en ligne. Le travail de Brahim, Dan et les sculpteurs a établi les fondements de ce qui est devenu “Anou”. Aujourd'hui, Brahim est le Directeur d'artisanat à Anou.

 

 

A propos de Sabrina Kraus Lopez

Sabrina Lopez Kraus est un designer basé à Londres, spécialisée dans la recherche et le développement pour l'industrie de textile. Après avoir eu son diplôme de design à Milan, elle a récemment obtenu une maîtrise en Futures des matériaux du Central School of Art and design à Saint Martins. Ce cours multidisciplinaire lui a appris la recherche axée sur la conception qui mène à l'observation et l'analyse des tendances sociales, politiques et économiques en vue d’enrichir les applications futures de conception durable. Fascinée par l’artisanat, Sabrina a travaillé à distance avec une communauté péruvienne de tissage pour son projet de fin d’étude avant de rejoindre la résidence de Common Thread pour le British Council. 

 

 Contact

Pour plus d’informations sur le projet veuillez contacter Farah Fawzi ou Tifawt Belaid (The Anou)