En Janvier 2015, le British Council a lancé le premier symposium sur l'employabilité, les compétences et les opportunités  pour les jeunes de la région MENA en collaboration avec la Ligue des États Arabes comme une réponse aux taux croissants de chômage dans la région.

 Les taux de chômage ont atteint 27% au Moyen- Orient et 29% en Afrique du Nord, le double de la moyenne globale. Ce manque d’opportunités pour les jeunes a un coût économique élevé et un impact profond sur les jeunes eux-mêmes et sur le tissu culturel et social des communautés et des sociétés au sens plus large.

 Nous savons que la demande pour l’anglais est croissante dans la région, mais nous ne connaissions pas suffisamment l’effet de cette tendance sur l’employabilité. En conséquence, nous avons mené une recherche pour mieux comprendre les liens entre l'anglais et l'employabilité. Aujourd'hui, nous avons le plaisir de partager les résultats de notre recherche « La Relation entre l’anglais et l’employabilité dans la région du Moyen Orient et l’Afrique du Nord »

 Les principaux résultats de notre recherche prouvent que le multilinguisme améliore beaucoup l’employabilité des jeunes  et permet réellement aux sociétés de prospérer. La deuxième découverte montre  que beaucoup de programmes publics de support à la langue anglaise dans la région MENA n’apportent pas l’amélioration souhaitée aux niveaux d’acquisition de la langue anglaise; ceci est dû au fait que beaucoup d’initiatives se concentrent  sur des parties du système, du professeur ou du curriculum, mais pas sur l’ensemble du système.

 Nous vous invitons à télécharger, lire et partager la version complète de la recherche.

 Le rapport contient les sections suivantes:

Section 1: contexte et situation: le défi de la promotion de la croissance économique dans la région MENA

Section 2: le rôle de l’éducation dans la croissance économique et l’employabilité

Section 3: le rôle de l’anglais dans la région MENA