Jeudi 13 Juin 2013

Le British Council lance l’initiative Researcher links au Maroc en partenariat avec le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique - CNRST pour encourager la collaboration internationale entre les jeunes chercheurs ambitieux en provenance du Maroc et du Royaume-Uni.

Profitant de sa position en tant qu'organisation de relations culturelles jouissant d’une expertise mondiale dans l'enseignement supérieur, le British Council a lancé ce nouveau programme s’étalant sur cinq ans, en partenariat avec dix-huit organismes de recherche et d'enseignement supérieur du monde entier.

Un «appel à l'action» a été émis à l’adresse des chercheurs pionniers pour proposer des thèmes pour les ateliers bilatéraux qui auront lieu dans un de ces pays réunissant des chercheurs en début de carrière afin de discuter de leur recherche et de commencer à construire des relations internationales. Les lignes directrices de l’appel et le formulaire de demande sont disponibles sur le lien : http://www.britishcouncil.org/science/british-council-researcher-links

Le programme, «British Council Researcher Links» offre aux chercheurs en début de carrière du Royaume-Uni et de dix-huit pays, dont le Maroc, l’occasion d'interagir, d'apprendre les uns des autres et d'explorer les possibilités pour établir des collaborations de recherche à long terme.

Ils seront appuyés par des chercheurs établis au Royaume-Uni et dans les pays partenaires, avec une activité proposée sélectionnée sur la base de bénéfice mutuel, de la qualité de la recherche et du potentiel d'interaction soutenue.

Dr Jo Beall, directeur du British Council de l'Éducation et de la Société, a déclaré: "Il s’est avéré que la collaboration internationale améliore la qualité de la recherche et les chercheurs internationaux ont également une plus grande productivité. Le Royaume-Uni est un leader mondial dans la recherche aujourd'hui, mais afin de conserver sa position de leader et garder ses meilleures têtes, il doit s’ouvrir à l'international, et échanger des idées pour relever les grands défis communs de notre avenir. D’ailleurs, une plus grande collaboration crée plus d'avantages mutuels".

Professeur Martyn Poliakoff, CBE, FRS, et Ministre des Affaires Etrangères de la Royal Society, a commenté le plan en disant : "Il est essentiel de donner aux jeunes chercheurs talentueux l'occasion d'une collaboration internationale. S'ils établissent ces connexions au début de leur carrière, ils peuvent conclure des partenariats à vie!"

L’initiative Researcher Links offrira la possibilité de faciliter la collaboration au-delà de la recherche de partenariats géographiques traditionnels. L’initiative Researcher Links du British Council comportera des ateliers thématiques et des bourses de voyage, et sera co-financée par le British Council et les organismes partenaires.

Dans ce cadre, le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres a chargé le Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique, CNRST, de mettre en œuvre cette initiative pour le Maroc. En effet, le CNRST, de par sa double mission de promotion de la recherche à travers le financement de projets de recherche et l’ouverture à l’international, d’une part et demutualisation des moyens, d’autre part, est l’opérateur national de la recherche en charge de la coopération avec les organismes similaires. La mise en place de l’initiative « Researcher Links » pour le Maroc sera concrétisée par la signature d’un protocole d’entente entre le British Council et le CNRST en juillet 2013.

Cette initiative permettra de promouvoir la mobilité en externe et en interne pour permettre aux chercheurs en début de carrière de nouer des contacts au niveau international. L'initiative encouragera la participation des chercheurs des sciences humaines et sociales et des sciences naturelles, et offrira un espace d'interaction interdisciplinaire, avec la possibilité de réunir des chercheurs de différentes disciplines axées sur un objectif commun.

Notes aux rédacteurs

Lamia El Idrissi, Communications Manager
Email: lamia.elidrissi@britishcouncil.org
Tel:+212(0 ) 537 218 146

À propos du British Council

A qui s’adresse cette initiative?

Researcher Links du British Council est une initiative internationale avec un accent initial sur certains pays *, mais conservera la souplesse d'impliquer d'autres partenaires, en réponse à des besoins ou des opportunités identifiés.

Les pays proposés pour 2013/14

Le Brésil, le Mexique, la Colombie, le Maroc, l’Egypte, le Qatar, l’Afrique du Sud, le Nigeria, la Russie, la Turquie, le Kazakhstan, l'Azerbaïdjan, le Pakistan, la Thaïlande, l'Indonésie, la Corée du Sud, le Vietnam et le Bangladesh. D'autres pays pourront se joindre par la suite.

Engagement financier

Le British Council a investi 2 millions de livres dans cette initiative en 2013/14, avec l'espoir que cela engrangera du co-financement d’organisations nationales partenaires. L’Initiative portera  dans un premier temps sur les 5 années à venir.

La valeur de la coopération internationale

Il a été démontré que la coopération internationale améliore la qualité de la recherche, avec des taux de citation très élevés grâce à des  publications internationales conjointes, des niveaux de productivité plus élevés des mobilités de chercheurs à l’échelon international. Le Royaume-Uni représente uniquement 1% de la population mondiale, mais produit 14% des articles les plus cités (deuxième après les États-Unis). Le Royaume-Uni est un leader mondial en termes de qualité de recherche dans de nombreux domaines, dont les sciences biologiques, les sciences de l'environnement, les sciences sociales et les sciences humaines.