Samedi 07 Décembre 2013

Le British Council organise les 13, 14 et 15 Janvier 2014 à Casablanca l’événement régional "Habilitation des femmes: Partage et apprentissage» dans le but de mettre en évidence tous les obstacles entravant la participation des femmes dans la vie publique et d’exposer les stratégies à mettre en place pour relever ces défis et assurer le changement.

Les évolutions récentes dans la région MENA, notamment au Maroc, en Tunisie, en Egypte et en Libye se sont traduites tant par la promotion des droits et du rôle des femmes dans des sociétés plus démocratiques, que par leur recul et régression avec l’apparition de nouveaux acteurs sociaux. Cependant, il ne fait aucun doute que le débat social sur les questions de genre et l'habilitation économique des femmes a été soulevé à un niveau plus haut au cours des dernières années. Ainsi, pour éclairer ces débats, il est devenu crucial de réaliser des recherches fondées sur les preuves.

Pour combler cette lacune, le British Council, dans le cadre de son projet « Participation de la femme à la vie publique », a dispensé aux représentants des groupes de la société civile venant des quatre pays concernés, et avec le soutien de l’INTRAC, une formation autour des activités de recherche. Il a aussi aidé ces représentants à mettre en place leur propre plan d’activités de recherche.

Près de 40 représentants des groupes de la société civile dans les 4 pays participants se réunissent à Casablanca pour partager leur expertise et acquérir de nouvelles stratégies leur permettant d’appliquer leurs conclusions à leurs contextes locaux.

Quels sont les obstacles auxquels se heurte la participation des femmes à la vie publique? Comment accroître la participation des femmes dans les processus politiques en améliorant leur confiance en soi et leur indépendance économique? Les mécanismes mis en place pour améliorer la confiance en soi chez les femmes et leur indépendance économique permettent-ils d’accroître la participation des femmes dans les processus politiques/publiques?

Comment la société perçoit-elle la participation des femmes dans les processus politiques à des niveaux différents? Telles ont été les questions soulevées par les participantes et utilisées pour leurs recherches nationales. La recherche-action, qui a débutéen Juillet 2013, a fourni des enseignements importants et des stratégies adéquates pour relever les défis et apporter des changements. En outre, elle a défini les zones nécessitant une attention particulière à l'avenir. Les rapports mettant en évidence les résultats et présentant les stratégies à adopter seront publiés en Avril 2014.

Tamara Alkhas, Responsable régional des programmes communautaires dans le British Council a expliqué l 'initiative: «Le projet de participation de la femme à la vie publique découle de changements qui ont bouleversé la région du Moyen-Orient. Ces derniers, bien qu’ils aient permis demieux entendre la voix de la femme, ont représenté un défi qui est de construire des mécanismes pour faire émerger les questions de la femme, sa participation et ses droits au milieude ce chaos. Le Fonds de partenariat arabe, soutenu par le Foreign and Commonwealth Office et le Département pour le Développement International, a soutenu l'initiative du British Council visant à répondre à ce besoin.

Le programme œuvrera à soutenir les organisations de la société civile, renforcera leur capacité à mener des recherches scientifique solides qui permettront de formuler des réseaux et des coalitions de ces organisations, et utilisera les résultats de la recherche pour mettre en œuvre leurs recommandations. Il est prévuque les réseaux des organisations de la société civile constituent, grâce à ce programme, un forum pour les organisations de base pour contribuer au développement et partager leurs connaissances avec les différents acteurs, y compris les décideurs et les responsables.

Notes aux rédacteurs

Lamia El Idrissi Communications Manager
Email: lamia.elidrissi@britishcouncil.org
Tel: +212 (0 )537 218 146

À propos du British Council

Le British Council est l’organisation internationale du Royaume-Uni pour les opportunités d’apprentissage les relations culturelles. Nous créons des opportunités internationales pour les habitants du Royaume-Uni et d’autres pays et nous renforcer la confiance entre eux dans le monde entier. Nous travaillons dans plus de 100 pays et notre personnel formé de 7000 individus - dont 2000 enseignants - travaillent chaque année avec des milliers de professionnels et de décideurs et des millions de jeunes à travers l’enseignement de l'anglais, le partage des arts et la prestation de programmes éducatifs et sociaux.

Pour plus d’informations, prière de visiter: www.britishcouncil.org. Vous pouvez également rester en contact avec le British Council à travers http://twitter.com/britishcouncil et http://blog.britishcouncil.org

INTRAC

Un centre de formation et de recherche pour les ONG internationales. Ce centre fournit des services de formation, conseil, et recherche aux organisations internationales de développement et de secours. Sa mission est de soutenir la société civile dans le monde entier.

INTRAC est un fournisseur et facilitateur hautement expérimenté dans le domaine de la recherche-action. Nous avons appuyé l'utilisation des approches recherche-action dans un grand nombre d’ONG et de projets et programmes internationaux de développement, Aussi, nous avons écrit et publié plusieurs articles sur ce sujet. Pour plus d'informations, visiter notre site web http://www.intrac.org.